Quels sont les avantages acquis par les Suisses avec la prévoyance privée?

La prévoyance privée en Suisse est devenue un sujet de plus en plus prépondérant dans la vie des citoyens. Dans un pays où la démographie montre un vieillissement accru de la population, la question de la sécurité financière à la retraite est au cœur des préoccupations. Mais pourquoi donc la prévoyance privée séduit-elle autant les Helvètes ? Quels sont les atouts majeurs qui convainquent plus de 76% des Suisses de se tourner vers cette forme d’épargne pour assurer leur avenir ?

La prévoyance individuelle gagne en importance

En Suisse, le système de prévoyance est construit autour de trois niveaux, aussi appelés piliers. Le premier concerne l’AVS (Assurance Vieillesse et Survivants), accessible à tous, et le deuxième pilier est relatif à la prévoyance professionnelle, obligatoire pour les salariés. Ces deux piliers assurent les bases des revenus post-activité. Toutefois, la prise de conscience des Suisses quant à l’importance de compléter ces mesures par une prévoyance privée est croissante.

La prévoyance privée, ou le troisième pilier, permet de combler les lacunes potentielles des deux premiers piliers, notamment en termes de rente vieillesse. Les résidents suisses peuvent ainsi, grâce à la prévoyance privée, épargner de manière volontaire et bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. Le montant de l’épargne, la fréquence des cotisations, et le choix entre capital ou rente sont flexibles, offrant ainsi une personnalisation en fonction des besoins de chacun. Pour en savoir plus sur les raisons qui poussent les Suisses à opter pour la prévoyance privée, vous pouvez consulter ce lien https://www.saveandconquer.com/pourquoi-prevoyance-privee-convainc-suisses/ 

Quels piliers d’épargne les suisses plébiscitent-ils ?

La confiance dans la prévoyance professionnelle est significative, car elle est nourrie par les contributions des employeurs et des employés, et gérée par des caisses de pension solides. Cependant, le troisième pilier jouit d’une popularité grandissante. Cette forme de prévoyance séduit par sa capacité à offrir une tranquillité d’esprit face aux incertitudes économiques, et par son adaptabilité aux projets personnels de chaque individu.

En plus de garantir un complément de revenu pour la rente vieillesse, la prévoyance privée couvre aussi d’autres risques tels que l’invalidité ou le décès. Ainsi, les Suisses peuvent souscrire à une assurance invalidité ou à une assurance vie, qui leur permet d’assurer un soutien financier à leurs proches en cas de coup dur. Le troisième pilier représente alors un moyen rassurant de prévoir et de sécuriser financièrement son avenir, mais aussi celui de sa famille.